Évènements Passés

Rendez-Vous en Terre Numérique #1

Henri Isaac décrypte pour nous les enjeux économiques et sociétaux de la mise en données du monde (vidéo)

Henri Isaac, enseignant-chercheur en sciences de gestion directeur du master « management télécoms et médias », chargé de l’axe “Business model, digital et stratégie” de la chaire Intelligence économique et stratégie des organisations, à l’Université Paris-Dauphine. II préside le think tank Renaissance Numérique et est membre du Conseil national du numérique. Crédit photo : H.Isaac

Le 6 février 2019, nous avons accueilli le premier invité de nos Rendez-Vous en Terre Numérique, Henri Isaac, professeur en sciences de gestion, enseignant-chercheur en transformation digitale, à l’Université Paris Dauphine. L’occasion de prendre avec lui le recul indispensable sur les grands enjeux associés à « la mise en données du monde ». Ce phénomène n’a pas attendu Internet , mais aujourd’hui, on assiste à sa généralisation. Depuis la révolution numérique – qu’Henri Isaac fait démarrer à la sortie de l’iPhone en 2007 –, tous nos déplacements, comportements, actions sont traduits en milliards de Tera-octets de données. Conséquence ? Nous usons et abusons de ce terme, sans pour autant comprendre cet objet bien plus complexe et multiforme qu’il n’y paraît. Henri Isaac nous a expliqué pourquoi il est crucial pour tous, entrepreneurs, DSI, simples citoyens, élus… de saisir parfaitement ce qu’est la donnée, ce qui fait sa valeur et quels sont ses enjeux, bien au-delà des questions purement techniques. Il a aussi partagé avec nous des clés de compréhension du sujet pour nous en emparer en toute connaissance de cause.

Non, la donnée n’est pas le pétrole !

En commençant par détruire quelques idées fausses. Pour expliquer la différence entre donnée, information et connaissance, on évoque souvent l’idée d’une donnée brute. Pourtant Henri Isaac, lui, tranche : « La donnée n’est jamais brute. Elle dépend du dispositif construit par l’homme pour la récolter. C’est un résultat, un « construit » avec une intention de départ. » Vous avez aussi entendu dire que la donnée était le nouveau pétrole ? Pourtant, rien à voir ! L’économie de l’or noir est une économie de la rareté. Celle de la donnée est une économie de l’abondance. Qui plus est, contrairement au pétrole, elle est aussi un bien « non rival » : lorsqu’on la consomme, elle ne disparaît pas !

Au-delà des données personnelles

Mais alors, qu’est-ce qu’une donnée ? Pour commencer, pour notre invité, cela ne se réduit pas, comme on le croit souvent, aux données personnelles. On peut évoquer l’open data et les données que les structures publiques doivent rendre accessibles à tous. Les données contributives, avec lesquelles nous alimentons tous des bas